Rechercher

L'alimentation consciente est une technique qui vous aide à maîtriser vos habitudes alimentaires.



Il a été démontré qu'elle favorise la perte de poids, réduit les crises de boulimie et vous aide à vous sentir mieux.


Cet article explique ce qu'est l'alimentation consciente, comment elle fonctionne et ce que vous devez faire pour commencer.


L'alimentation consciente est basée sur la pleine conscience, un concept bouddhiste.


La pleine conscience est une forme de méditation qui vous aide à reconnaître et à gérer vos émotions et vos sensations [1]


Elle est utilisée pour traiter de nombreuses pathologies, notamment les troubles de l'alimentation, la dépression, l'anxiété et divers comportements liés à la nourriture [2].


L’alimentation consciente consiste à utiliser la pleine conscience pour atteindre un état d’attention totale à vos expériences, vos envies et vos signaux physiques lorsque vous mangez.


Fondamentalement, l’alimentation consciente consiste à :


· manger lentement et sans distraction

· écouter les signaux physiques de la faim et ne manger que jusqu’à ce que l’on soit rassasié

· faire la distinction entre les déclencheurs de la faim et ceux qui ne le sont pas

· solliciter ses sens en remarquant les couleurs, les odeurs, les sons, les textures et les saveurs

· apprendre à gérer la culpabilité et l’anxiété liées à la nourriture

· manger pour préserver sa santé et son bien-être général

· remarquer les effets de la nourriture sur vos sentiments et votre silhouette

· apprécier votre nourriture.


Ces éléments vous permettent de remplacer les pensées et les réactions automatiques par des réponses plus conscientes et plus saines.





L’alimentation consciente repose sur la pleine conscience, une forme de méditation.


L’alimentation consciente consiste à prendre conscience de ses expériences, de ses signaux physiques et de ses sentiments à l’égard de la nourriture.


La société actuelle, qui vit à un rythme effréné, offre aux gens une abondance de choix alimentaires.


En outre, les distractions ont détourné l’attention de l’acte de manger vers la télévision, les ordinateurs et les smartphones.


Manger est devenu un acte irréfléchi, souvent effectué rapidement. Cela peut être problématique, car il faut jusqu’à 20 minutes au cerveau pour se rendre compte que l’on est rassasié.


Si vous mangez trop vite, le signal de satiété peut ne pas arriver avant que vous ayez déjà trop mangé. Ce phénomène est très fréquent dans les cas de frénésie alimentaire.


En mangeant en pleine conscience, vous rétablissez votre attention et ralentissez, faisant de l’alimentation un acte intentionnel et non plus automatique.


De plus, en reconnaissant mieux les signaux physiques de faim et de satiété, vous êtes en mesure de faire la distinction entre la faim émotionnelle et la vraie faim physique .


Vous prenez également conscience des éléments déclencheurs qui vous donnent envie de manger, même si vous n’avez pas nécessairement faim.


En connaissant vos déclencheurs, vous pouvez créer un espace entre eux et votre réponse, ce qui vous donne le temps et la liberté de choisir comment réagir.



L’alimentation consciente vous aide à distinguer la faim émotionnelle de la faim physique.


Elle vous permet également de prendre conscience des éléments déclencheurs liés à la nourriture et vous donne la liberté de choisir votre réponse à ces éléments.


Il est bien connu que la plupart des programmes de perte de poids ne fonctionnent pas sur le long terme.


Environ 85 % des personnes obèses qui perdent du poids retrouvent ou dépassent leur poids initial au bout de quelques années [3].


La frénésie alimentaire, l’alimentation émotionnelle, l’alimentation externe et l’alimentation en réponse à des fringales ont été associées à la prise de poids et à la reprise de poids après une perte de poids réussie [4].


L’exposition chronique au stress peut également jouer un rôle important dans la suralimentation et l’obésité [5].


La grande majorité des études s’accordent à dire que l’alimentation en pleine conscience aide à perdre du poids en modifiant les comportements alimentaires et en réduisant le stress [6]


Un séminaire de groupe de 6 semaines sur l’alimentation consciente, organisé pour des personnes souffrant d’obésité, a entraîné une perte de poids moyenne de 4 kg pendant le séminaire et la période de suivi de 12 semaines [7].


Un autre séminaire de 6 mois a entraîné une perte de poids moyenne de 12 kg, sans reprise de poids dans les 3 mois suivants [8].


En changeant votre façon de penser à la nourriture, les sentiments négatifs qui peuvent être associés à l’alimentation sont remplacés par une prise de conscience, une meilleure maîtrise de soi et des émotions positives


Lorsque l’on s’attaque aux comportements alimentaires indésirables, on augmente ses chances de réussir à perdre du poids à long terme.



L’alimentation consciente peut favoriser la perte de poids


En plus d’être un traitement efficace contre les crises de boulimie, les méthodes d’alimentation consciente se sont également avérées capables de réduire :


· L’alimentation émotionnelle = Il s’agit de l’acte de manger en réponse à certaines émotions
· L’alimentation externe = Cela se produit lorsque vous mangez en réponse à des signaux environnementaux liés à la nourriture, tels que la vue ou l’odeur de la nourriture


Les comportements alimentaires malsains de ce type sont les problèmes comportementaux les plus fréquemment signalés chez les personnes obèses.


L’alimentation consciente vous donne les compétences dont vous avez besoin pour faire face à ces impulsions. Elle vous permet de prendre en charge vos réactions au lieu d’être soumis aux caprices de votre instinct.



L’alimentation en pleine conscience peut traiter efficacement des comportements alimentaires courants et malsains


Pour pratiquer la pleine conscience, vous avez besoin d’une série d’exercices et de méditations.


De nombreuses personnes trouvent utile de suivre un séminaire, un cours en ligne ou un atelier sur la pleine conscience ou l’alimentation consciente.


Cependant, il existe de nombreuses façons simples de commencer, dont certaines peuvent avoir de puissants effets bénéfiques en soi :


· Mangez plus lentement et ne précipitez pas vos repas.

· Mastiquez soigneusement.

· Éliminez les distractions en éteignant la télévision et en posant votre téléphone.

· Mangez en silence.

· Concentrez-vous sur les sensations que vous procure la nourriture.

· Arrêtez de manger lorsque vous êtes rassasié.

· Demandez-vous pourquoi vous mangez, si vous avez vraiment faim et si les aliments que vous avez choisis sont sains.


Pour commencer, il est bon de choisir un repas par jour pour se concentrer sur ces points.


Une fois que vous aurez pris le coup de main, la pleine conscience deviendra plus naturelle. Vous pourrez alors vous concentrer sur la mise en œuvre de ces habitudes dans d’autres repas.



L’alimentation consciente demande de la pratique.





Essayez de manger plus lentement, de mastiquer soigneusement, d’éliminer les distractions et d’arrêter de manger lorsque vous êtes rassasié.


L’alimentation consciente est un outil puissant pour reprendre le contrôle de votre alimentation.


Si les régimes classiques n’ont pas fonctionné pour vous, cette technique mérite d’être envisagée.


Si vous voulez essayer l’alimentation consciente, vous trouverez de nombreux livres intéressants sur le sujet dans le commerce et en ligne.

Vous pouvez également participer au Mini Atelier Équilibre pour vous lancer.



Sur le même thème, je vous invite à lire cet article : 3 façons de prendre une vraie pause déjeuner même si vous êtes très occupé



[1] https ://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25361692/

[2] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26657183/

[3] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12119984/

[4] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22027541/

[5] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26325143/

[6] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21977314/

[7] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21130363/

[8] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22440077/



10 vues0 commentaire