Rechercher

7 différents types de faim et leur impact sur votre poids !


Vous arrive-t-il de tendre la main vers la nourriture et de la manger sans même y penser, ou de manger alors que vous n'avez pas vraiment faim ?


Nous ne mangeons pas toujours parce que nous avons vraiment faim - nos envies de manger sont souvent liées à des choses qui n'ont rien à voir avec le fait que nous ayons réellement faim.


Cela signifie que beaucoup d'entre nous ne savent pas quand nous avons vraiment faim ou quand nous sommes complètement rassasiés, principalement parce que cela nous encourage à manger sans réfléchir plutôt que d'écouter notre corps.


Lors des séances de suivi nutritionnel, je vous initie aux différentes techniques qui permettent de manger selon ce dont votre corps a vraiment besoin.


C'est l'une des raisons pour lesquelles il peut être difficile d’équilibrer son poids, car nous mangeons souvent en fonction de nos émotions ou en réponse à des choses que nous avons vues dans une publicité télévisée ou senties en passant devant une boulangerie. Le moyen d'éviter cela est d'adopter une approche plus attentive de l'alimentation, ce qui implique d'être conscient de ce que l'on mange - notamment en ce qui concerne le moment où l'on mange, les raisons pour lesquelles on mange et le fait de ressentir physiquement la faim au moment où l'on mange ou s'agit-il d'une réponse à un autre stimulus ?


Les sept types de faim


Croyez-le ou non, il existe sept types de faim différents, qui sont pour la plupart liés à des parties du corps.


Le fait de les connaître et de savoir pourquoi ils sont importants vous aide à être à l'écoute de votre corps et à développer une approche plus attentive de l'alimentation.



1) La faim des yeux


Parfois, nous avons envie de manger parce que nous apprécions l'apparence du plat. Un repas bien présenté sera toujours plus attrayant qu'un repas peu appétissant, quel que soit son contenu.


Conseil pour manger en pleine conscience : vous pouvez exploiter ce phénomène en votre faveur et satisfaire la faim des yeux en vous concentrant sur l'aspect de votre nourriture avant de la manger. Plutôt que de manger directement à partir d'un paquet, prenez le temps de disposer joliment vos aliments dans une assiette, c'est un moyen facile d'être plus attentif à votre repas.


2) La faim du nez


Le goût et l'odorat sont étroitement liés et peuvent facilement être confondus. L'odeur très tentante d'un pain ou d'un gâteau fraîchement cuit en est un bon exemple, car elle incite la plupart d'entre nous à manger même si nous n'avions pas faim.


Astuce pour manger en pleine conscience : vous pouvez satisfaire votre faim en percevant l'odeur de votre nourriture avant de commencer à manger. La plupart d'entre nous ne le font pas, mais c'est un moyen facile et sous-estimé d'apprécier et de prendre conscience de ce que vous mangez.


Vous avez peut-être soif et votre corps le perçoit comme une faim. Assurez-vous d'abord de bien vous hydrater.


3) La faim de la bouche



7 différents types de faim et leur impact sur votre poids !


Lorsque nous mangeons sans réfléchir et plus souvent que ce dont nous avons vraiment besoin, nous pouvons conditionner la bouche à attendre de la nourriture très fréquemment. C'est l'un des types de faim les plus difficiles à combattre, car il repose en grande partie sur la volonté de la bouche d'être satisfaite par une gamme de textures et de goûts différents.


Conseil pour manger en pleine conscience : une façon de lutter contre la faim dans la bouche est de mâcher en pleine conscience. Plus vous mâchez votre nourriture, plus vous avez de chances d'être satisfait par celle-ci. Avaler votre nourriture après seulement quelques mâchonnements ne vous aidera pas à apprécier ce que vous mangez. Si vous avez tendance à faire cela, il est temps d'adapter votre style d'alimentation.


4) La faim de l'estomac


Comment savez-vous quand vous avez faim ? Si vous vous fiez au gargouillement de votre estomac, cela peut être trompeur. En mangeant à peu près aux mêmes heures, nous pouvons (et c'est souvent le cas) entraîner par inadvertance notre estomac à penser qu'il est prêt à manger, au lieu que ce soit un signe de faim réelle.


Astuce pour manger en pleine conscience : évaluez votre faim sur une échelle de 1 à 10 (1 étant la faim et 10 étant l'état de satiété) avant de commencer un repas, puis pendant le repas. Vous découvrirez peut-être que vous avez beaucoup moins faim que vous ne le pensiez. Tout chiffre supérieur à cinq ne correspond pas à une véritable faim d'estomac.


5) La faim des cellules


Votre corps a besoin de nutriments et si vous ne mangez pas suffisamment de certains d'entre eux, cela peut être mis en évidence par des envies spécifiques d'aliments qui y répondent. Si vous suivez un régime qui supprime ou restreint considérablement certains groupes d'aliments et que vous avez envie de les consommer, vous aurez probablement encore faim même si vous essayez de satisfaire ces envies en mangeant autre chose que les aliments que votre corps réclame.


Conseil pour l'alimentation consciente : écoutez ce que votre corps essaie de vous dire en ce qui concerne les nutriments dont il a besoin pour être en bonne santé. Le corps est étonnamment doué pour signaler ces besoins, mais il est facile d'ignorer la situation réelle si vous ne pratiquez pas l'alimentation consciente.


6) La faim de l'esprit


Souvent, nous cherchons à manger d'une certaine manière parce que nous avons été conditionnés à le faire par des conseils nutritionnels populaires. Les régimes en sont un exemple courant, surtout ceux qui sont centrés sur certains groupes d'aliments. Plus vous vous concentrez sur ce que vous lisez et entendez sur l'alimentation saine, plus il est probable que la faim de l'esprit dicte vos habitudes alimentaires.


Conseil sur l'alimentation consciente - il peut s'agir d'un problème difficile à résoudre, car il nécessite d'éliminer une grande partie de la désinformation qui vous entoure en matière d'alimentation saine et de vous concentrer sur ce dont votre corps a réellement besoin.


7) La faim du cœur



Faim des émotions

La consommation émotionnelle d'aliments "réconfortants" est souvent liée au sentiment d'indignité, de dévalorisation et même de manque d'amour. En ce sens, elle peut être considérée comme une tentative de combler un vide émotionnel lié à votre cœur et à vos sentiments.


Conseil sur l'alimentation consciente : pour satisfaire la faim du cœur, il faut identifier les émotions qui l'alimentent et la façon dont elles affectent votre relation avec la nourriture. Pour avoir une vue d'ensemble, vous devrez trouver comment combler le vide émotionnel au lieu d'utiliser la nourriture comme point d'appui.




Rejoignez-nous pour notre LUNCH conscient tous les mois afin d’approfondir le sujet de la pleine conscience de l’alimentation et ainsi expérimenter par vous-même ces niveaux de faim : un jeudi par mois ou un vendredi par mois



A lire également sur les avantages de l'alimentation consciente : L'alimentation consciente est une technique qui vous aide à maîtriser vos habitudes alimentaires.

19 vues0 commentaire