Rechercher

3 façons de prendre une vraie pause déjeuner même si vous êtes très occupé



Que je prépare mon propre déjeuner ou que je commande un repas rapide, manger à mon bureau tout en parcourant ma liste de tâches était ma routine à l'heure du déjeuner - même si je savais au fond de moi que ce n’était pas dans mon intérêt.



Envie d’expérimenter les bienfaits d'une vraie pause déjeuner ?

Je suis instructrice pleine conscience et te propose de vivre cette expérience vendredi prochain à 12h15.

Inscriptions ici.



Une enquête récente suggère que je suis loin d'être la seule [1].

Trente-sept pour cent des millennials pensent qu'ils ne peuvent pas prendre une pause déjeuner sans être stigmatisés par leurs coéquipiers, et 25 % craignent que leurs managers ne les considèrent comme moins travailleurs s'ils le font.

Sauter la pause déjeuner, c'est en fait rendre un mauvais service à notre esprit et à notre corps. De plus en plus d'études suggèrent que lorsque nous mangeons en pleine conscience, non seulement nous consommons moins de calories, mais nous nous sentons rassasiés plus longtemps et nous sommes moins susceptibles d'avoir des envies malsaines que lorsque nous mangeons en étant distraits.


Au-delà des avantages nutritionnels, l'heure du déjeuner est un moment de pause naturel dans la journée de travail, où nous pouvons reprendre notre souffle, rassembler nos pensées, laisser les idées mariner, évacuer le stress et être pleinement présents. Si vous ne vous souvenez pas de la dernière fois où vous vous êtes éloigné de votre écran d'ordinateur pour déjeuner, essayez ces petites astuces pour intégrer l'alimentation consciente dans vos journées de travail, même les plus trépidantes.



Définissez votre propre "heure de déjeuner" et inscrivez-la sur votre calendrier.





Aujourd'hui, une grande partie de notre travail s'effectue sur des écrans à toute heure de la journée, et il n'est pas toujours évident de déterminer l'heure du déjeuner.

"Une fois que vous commencez à le traiter comme s'il s'agissait d'un rendez-vous professionnel, vous êtes plus susceptible de vous engager à le faire", suggère Amanda Augustine, coach de carrière certifiée.

Cela vous aidera à recadrer votre heure de déjeuner comme étant intentionnelle, plutôt que facultative, et constituera un exemple positif pour vos collègues également.






Prenez votre déjeuner loin de votre poste de travail


Une enquête menée en 2018 auprès de travailleurs de bureau au Royaume-Uni a révélé que près de 70 % d'entre eux signalent une baisse de productivité lorsqu'ils ne sont pas en mesure de s'éloigner de leur bureau pour prendre un repas, et pourtant 56 % disent qu'il n'y a nulle part ailleurs où manger leur déjeuner au travail [2].

S'il n'y a pas de table dédiée ou d'espace pour manger à l'endroit où vous travaillez, installez-vous dans l'un de vos endroits préférés, que ce soit près d'une fenêtre ou d'une plante.

''La satisfaction au travail est tellement plus élevée si vous mangez avec vos collègues. Vous aimez davantage votre travail - et vous aimez davantage vos collègues", a déclaré Brian Wansick, directeur du Food and Brand Lab de l'université Cornell, au New York Times Magazine.

Quel que soit votre choix, l'essentiel est de mettre le travail de côté et de se laisser aller à la détente. En fait, une étude de 2013 publiée dans Organizational Dynamics a révélé que les employés qui poursuivaient des activités liées au travail pendant leur pause déjeuner avaient une humeur plus négative plus tard dans la journée [3].



Sortez faire une petite promenade



Il est de notoriété publique que personne ne travaille bien lorsqu'il a faim, mais nous apprenons maintenant que nous ne travaillons pas non plus de manière optimale en restant sur place toute la journée.

"Rester à l'intérieur au même endroit est vraiment nuisible à la pensée créative. Cela empêche également de ruminer, ce qui est nécessaire pour que les idées se développent , explique Kimberly Elsbach, professeur de gestion à l'école supérieure de gestion de l'université de Californie à Davis.

Une pratique simple pour vous aider à débloquer votre pensée consiste à faire une promenade intentionnelle, même si vous avez déjà mangé ou emballé votre déjeuner. Vous n'avez pas besoin d'acheter quoi que ce soit pour profiter d'une dose rapide d'air frais afin de rafraîchir votre jus créatif et votre capacité à résoudre les problèmes.



Si les pratiques formelles de l'alimentation consciente sont celles auxquelles nous pensons lorsque nous repensons à un cours ou à une retraite sur la pleine conscience, la réalité est que nous vivons et mangeons dans le monde réel, qui est un endroit très stressant. Mais nous pouvons tirer parti des connaissances acquises dans le cadre de notre pratique formelle - ralentir, écouter notre corps, faire une chose à la fois, instaurer des rituels, même minimes, et tenir compte de tout ce qui a contribué à la préparation de notre repas - de façon plus régulière, et introduire une pleine conscience plus informelle dans nos repas quotidiens.



Sur le même thème, je vous invite à lire cet article au sujet des "Signaux de faim".


[1] https://www.torkusa.com/about/pressroom/tbtlb

[2] https://employeebenefits.co.uk/office-employees-lunch-workplace/

[3] Embracing work breaks: Recovering from work stress, CharlotteFritzAllison M.EllisCaitlin A.DemskyBing C.LinFrankieGuros,

http://dx.doi.org/10.1016/j.orgdyn.2013.07.005

20 vues0 commentaire